réveil difficile solutions

Réveil difficile – Comment en venir à bout

Réveil difficile solutions – Comment en venir à bout

Aussi loin que je m’en souvienne, j’ai toujours eu des soucis pour me sortir du lit le matin. Je suis ce qu’on appelle une personne qui n’est pas du matin. Nous connaissons tous dans notre entourage quelqu’un qui n’est pas du matin, et si elle n’a pas bu son café, elle est d’une humeur exécrable. Un réveil difficile fait partie de son quotidien.

Mais rassurez-vous cela n’est pas une fatalité comme beaucoup peuvent le penser. Il existe des solutions pour se réveiller en douceur et mettre fin à vos réveils difficiles. En réalité, dire je ne suis pas du matin, n’a pas trop de signification, nous ne disons pas, je ne suis pas du soir par exemple.

Durant l’enfance, on est généralement confronté très tôt aux réveils matinaux. Tout commence avec la garderie puis la maternelle et ainsi de suite. Au départ, nous sommes en général réveillés par nos parents, puis très vite, nous recevons notre premier réveil. Vous savez, celui qui vous sort de votre sommeil brutalement, avec une sonnerie stressante et que vous tapez immédiatement pour l’éteindre. Vous n’aviez qu’une seule envie, c’était de pouvoir faire la grasse matinée les weekends.

Puis arrive l’âge adulte, certains entrent dans la vie professionnelle, d’autres deviennent parents, et se lever tôt fait partie de notre quotidien. La vie active nous rend stressés, de mauvaise humeur et de plus en plus fatigués. Se lever tous les jours de façon non-naturelle affecte notre vie. Se lever trop tôt, trop fatigué ou lorsqu’il fait encore nuit perturbe notre santé.

Est-ce qu’il est possible de ne plus avoir un réveil difficile tous les jours ? Oui, il existe des manières plus douces et plus agréables de se réveiller malgré nos vies actives bien remplies.


Quels sont les cycles du sommeil ?

Nous avons tous notre propre rythme du sommeil, et nous n’avons pas tous besoin du même nombre d’heures de sommeil.

Toutes les nuits, nous traversons quatre à six « cycles du sommeil » . Chaque cycle est composé de cinq étapes, allant du sommeil très léger (étape 1 et 2) au sommeil très profond (étape 3 et 4), puis au stade du sommeil paradoxal. C’est durant ce stade, que vous êtes le plus susceptible de rêver. Chaque cycle dure 90 minutes.

Se réveiller lorsque vous êtes au 3ème ou 4ème stade de votre sommeil, cela est le plus désagréable des réveils, car vous êtes profondément endormis.

Pour la majorité des personnes, la phase de sommeil profond se situe entre 4 et 6 heures du matin. Se réveiller durant cette période est difficile, et est souvent synonyme d’une mauvaise journée en perspective.

En journée, cela vous est sûrement déjà arrivé de faire une sieste d’une heure, et de vous sentir encore plus fatigué. Pourquoi, et bien simplement, car lorsque vous vous êtes réveillés, vous étiez dans la phase profonde de votre sommeil.

Où il vous est déjà arrivé de ne dormir que 6h et d’être moins fatigué que lorsque vous dormez 7h. Pourquoi, et bien chaque cycle dure 90 minutes, donc si vous faites 4 cycles complets, vous vous réveillerez au bout de 6h, lors de la phase de sommeil paradoxal. Alors que si vous dormez 7h, vous serez dans la phase de sommeil profond de votre 5ème cycle. 


Combien d’heures de sommeil sont-ils nécessaires ?

Notre quotidien, métro, boulot, dodo, nous conduit à ne plus respecter notre horloge biologique qui nous indique que nous sommes fatigués et qui l’est l’heure de dormir. Nous repoussons l’heure où nous devrions nous coucher, car nous sommes distraits par plusieurs facteurs, que ce soit un film, une série, le téléphone portable, internet, des soirées alcoolisées entre amis etc. Beaucoup d’entre nous dorment bien plus tard qu’il le faudrait.

Alors comment déterminer le nombre d’heures de sommeil dont vous avez besoin ? Comment je l’ai indiqué plus haut, un cycle dure environ 90 minutes. Il est généralement nécessaire de dormir 5 cycles au complet, pour la majorité des personnes. Ce qui fait 7h30 de sommeil. Donc si vous devez vous réveiller à 7h du matin, il faudrait vous coucher à 23h30.

Bien évidemment, tout le monde n’est pas logé à la même enseigne. Pour certains 6h de sommeil sera amplement suffisant et pour d’autres, il est nécessaire de dormir 9h par nuit. À vous d’ajuster votre heure du coucher par rapport à votre heure de réveil. Il faudra déterminer votre propre rythme du sommeil.

Évitez quelques-unes de ces mauvaises habitudes pour vous coucher à la bonne heure :

  • télévision dans la chambre
  • téléphone ou ordinateur portable dans le lit
  • boire des boissons stimulantes le soir (café, boissons énergisantes…)
  • Faire du sport tard le soir
  • Manger avant de vous coucher

Téléphone au lit


Quelques astuces pour mieux vous réveiller ?

Certaines personnes ont la mauvaise habitude de mettre leur alarme 30 minutes avant l’heure où ils doivent se réveiller réellement, car ils aiment la sensation de pouvoir traîner encore un peu dans le lit. Mais durant ces 30 minutes, vous n’allez pas avoir un sommeil de qualité, car vous avez interrompu l’un de vos cycles. Vous vous sentirez encore plus fatigué.

Que faire ? Réveillez-vous à l’heure exacte et ne traînez pas dans le lit, essayez d’en sortir rapidement pour ne pas vous rendormir.

Le bouton snooze est également une mauvaise habitude, je l’ai moi-même utilisé de nombreuses fois. Mais en réalité, il ne permet que de se rendormir quelques minutes. C’est également un sommeil de mauvaise qualité. Ces quelques minutes gagnées vont vous rendre encore plus fatigués.

Le mieux est d’ouvrir les yeux, et de bien vous étirer en respirant profondément. Vous pouvez boire un grand verre d’eau que vous aurez préalablement laissé sur votre table de chevet le soir.

Vous pouvez également vous asseoir sur le côté du lit, et inspirez profondément pendant une minute en vous disant que vous allez passer une bonne journée.

Une bonne alternative pour ceux qui sont devenus allergiques au bruit des alarmes traditionnelles et que malgré tous leurs efforts, ils ont un réveil difficile tous les matins est l’utilisation des simulateurs d’aubes ou les réveils lumières.

Pour en savoir plus sur cette manière plus douce de se réveiller, vous pouvez vous rendre sur notre page d’accueil, Simulateur d’aube – Réveil lumière naturelle : Améliorez votre réveil

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *